Voici le plus gros mensonge sur l’école !

Le diplôme est sans valeur

Vous allez à l’école et tout le monde vous encourage, vous admire et vous félicite. Vous fréquentez l’école avec assiduité et persévérance, contre vents et pluies, et parfois même sinon souvent, contre le fouet et la brimade des enseignants. Au final, vous sortez de l’école avec des diplômes. Mais, là vous n’êtes plus félicité. On vous dit plutôt que le diplôme n’a pas de valeur. C’est sans doute, à mon avis, le plus gros mensonge du siècle sur l’école.

Une frustration individuelle

Cette croyance serait certainement l’expression d’une frustration d’un individu par rapport à l’école. Pour n’avoir pas pu obtenir le diplôme dont il avait rêvé, celui-ci a considéré que c’est le diplôme qui ne servait à rien. Exactement comme, encore la sagesse malienne, « quand une poule ne peut pas atteindre l’arachide qui est au grenier, elle dit que cette arachide est pourrie ». C’est un subterfuge inconscient pour fuir ses responsabilités. Ceci parce qu’on confond le fait de réussir ses diplômes et sa valeur intrinsèque. Là c’est un autre problème dont nous parlerons dans un autre article.

Penser et vouloir que le diplôme révèle votre valeur, c’est lui attribuer le rôle et la responsabilité qui ne sont pas les siens. Retenez-le une fois pour toutes : le diplôme est un document qui vous est remis en reconnaissance de votre savoir, savoir-faire et savoir-être à l’école. Si vous n’obtenez pas ou n’avez pas pu obtenir un diplôme, cela ne signifie nullement pas que vous n’avez ni savoir ni savoir-faire encore moins le savoir-être. Cela signifie simplement que vous n’avez pas su démontrer vos connaissances d’une certaine manière en respect des règles, des exigences et de la logique propre à ce contexte. Et il n’y a aucun mal à cela. D’ailleurs, d’autres dispositifs existent pour avoir la possibilité de démontrer ses acquis intellectuels. Par exemple : la candidature libre et la VAE pour ne citer que ceux-là.

Nouer une relation positive avec le diplôme

Le fait est que le diplôme n’a de valeur que celle que vous lui donnez par votre savoir agir en situation réelle : développement d’idées, activité professionnelle, relations interpersonnelles, comportement social, etc. Imaginons deux boutiquiers vendant des chaussures pour enfants de qualité supérieure et identique. L’un d’eux place une enseigne à l’entrée de sa boutique « Chaussures pour enfants de qualité supérieure ». L’autre ne met aucune enseigne mais expose à la vitrine les modèles de chaussures. Vers lequel des deux boutiquiers les gens iraient-ils à votre avis ? Evidemment vers celui qui donne à voir ce qu’il offre. Alors, et vous, qu’offrez-vous au monde dans votre boutique intérieure ? Laissez-le à voir et votre diplôme aura de la valeur. Et non l’inverse.

Nouer une relation positive avec le diplôme, c’est-à-dire reconnaître ce document pour ce qu’il est en tant que document, modifie du même coup la perception qu’on va avoir de l’école. Cette dernière ne sera plus un lieu pour engranger les diplômes et nourrir son égo. Mais un lieu de quête du savoir et d’accomplissement de soi parmi tant d’autres qui pourraient exister dans notre société.  Ainsi y aller ou ne pas y aller, ne sera plus une contrainte mais, un choix délibéré selon l’intérêt qu’on y porte et surtout l’efficacité qu’on y perçoit ou non d’apporter le savoir recherché et l’accomplissement de soi poursuivi. Comme on pourrait dire : « Peu importe le chemin, le tout est de bien arriver à destination ».

En somme, le problème n’est pas le diplôme, le problème s’il y en a un, c’est vous-même. Si le sentiment de non-valeur du diplôme nous anime, ne serait-il pas plus pertinent, plutôt que de le dénigrer, de nous questionner sur notre rapport à l’école ? Traiter la question du rapport à l’école ne résoudrait-elle pas du même coup la question de l’orientation scolaire ? Là est une autre problématique de l’école que nous pourrions aborder à une autre occasion.


    Fatal error: Allowed memory size of 134217728 bytes exhausted (tried to allocate 12738560 bytes) in /htdocs/wp-includes/comment-template.php on line 2230