4 façons de cumuler de l’expérience professionnelle même quand on est débutant.

Je suis toujours étonné de voir combien beaucoup de chercheurs d’emploi sont souvent bloqués face à l’exigence de l’expérience professionnelle dans un appel à candidature. Et pourtant l’expérience professionnelle est l’aptitude la plus facile que l’on puisse développer. Curieusement beaucoup de candidats se plaignent de ce que les entreprises demandent généralement 3 à 5 ans d’expérience professionnelle à un poste similaire dans leurs offres d’emploi.

Voici 4 façons pour cumuler de l’expérience professionnelle quand on est encore à l’école ou au chômage.

1- La participation aux activités socioculturelles ou mouvements associatifs 

Dans tous les établissements scolaires et universitaires ainsi dans les quartiers il existe diverses activités socioculturelles et plusieurs mouvements associatifs auxquels vous devez démontrer une participation active. Pas besoin d’occuper des postes de responsabilité mais vous rendre important par votre contribution remarquable. Choisissez un groupe en fonction de votre sensibilité personnelle et surtout de vos ambitions professionnelles. Au moment de quitter le groupe pour une raison ou une autre, demandez au responsable de vous délivrer une attestation de participation ou une lettre de reconnaissance.

2- Le bénévolat 

Libérez votre générosité et donnez de votre temps pour travailler avec enthousiasme dans un projet ou même dans une entreprise. Si vous bénéficiez de frais de transport ou d’une ration profitez-en. Dans le cas contraire n’en demandez pas. La seule chose que vous devez demandez et que l’on vous donnera d’ailleurs de bon cœur en guise de remerciement pour votre collaboration, c’est une attestation ou une simple lettre de remerciement en précisant l’objet de la reconnaissance.

3- Les stages

Au cours de votre parcours académique vous avez l’obligation de faire au moins un stage académique. Mais, il en existe plusieurs autres types auxquels vous pouvez vous engager. Ce peut être les stages de vacances, les stages professionnels ou autres. Et cela n’est pas aussi difficile qu’on le croit. Les entreprises ont besoin des jeunes qui leur apportent leurs idées fraîches et ambitieuses. Le problème est que ces jeunes mettent l’argent en avant. Ceux-ci pensent être exploités par l’entreprise quand celle-ci ne leur donne aucune indemnité. Malheureusement à tort. Le stage est un rapport gagnant où le meilleur gain pour le stagiaire n’est pas l’argent qu’on pourrait lui verser mais l’expérience professionnelle qu’il acquiert et qui va lui permettre tôt ou tard de gagner un bon salaire durant le reste de sa vie. D’ailleurs, un stage est déjà une forte opportunité d’emploi que malheureusement encore beaucoup manquent souvent parce qu’ils s’y investissent pas suffisamment.

4- Les petits services gratuits 

À cause de leur égoïsme, beaucoup de jeunes se réfugient derrière leurs études ou leur manque de moyens financiers pour dérober aux services qu’ils pourraient rendre aux autres. Cela pourrait être des cours de répétions à des élèves de niveau inférieur, la comptabilité du boutiquier du quartier si c’est votre domaine, le montage de projets  pour l’association des femmes de votre entourage si vous vous y connaissez, etc. Les possibilités sont infinies pour pouvoir réaliser le bien qu’on souhaite faire autour de soi. Et un bienfait n’étant jamais perdu vous aurez acquis de l’expérience qui sera prouvée par une lettre de reconnaissance qui vous vaudra en retour 100 fois plus.

Vous avez vu. Avoir de l’expérience professionnelle ne nécessite pas d’occuper un poste dans grande entreprise. En mettant en application ces quatre façons que je viens de vous décrire, vous voyez bien que au terme de vos,années d’études supérieures vous aurez accumulé bien plus que 5 années d’expérience professionnelle. Et vous l’aurez bien remarqué, toutes ces façons sont autant d’opportunités pour construire et développer votre réseau relationnel. Désormais sentez-vous honteux de vous plaindre de ce que les entreprises exigent de l’expérience et de déclarer que vous n’en avez pas.